Tê Mi Côn (Bâton Long)
Le Bâton du sourcil du singe

Dans la pratique de l'art martial vietnamien, il existe plusieurs sortes de bâtons qui diffèrent notamment par leur longueur.

Le programme le plus riche, le plus complet et complexe appartient cependant au Tê Mi Côn.

Son appellation est liée au calcul de sa longueur qui doit s'arrêter à la hauteur des sourcils du pratiquant.

On le nomme également:

 

Le bâton du sourcil du singe

Le bâton long est la première arme traditionnelle étudiée par les pratiquants.

Il est en effet tout un symbole pour les vietnamiens qui utilisent le bambou depuis la nuit des temps pour réaliser toutes sortes de fabrication d'objets usuels.

Côté philosophique:

 

Le Tê Mi Côn est un bambou plein, droit (selon sa forme naturelle) avec une certaine flexibilité.

De ce point de vue, qui est important pour l'école, il représente la droiture et l'honnêteté de l'Homme par rapport au comportement qu'il se doit d'avoir en société, mais également la souplesse d'esprit que l'on doit acquérir.

"Plier mais ne pas casser"

Ces valeurs calquées sur la nature de cette arme nous aident à nous améliorer dans notre vie afin de devenir des Hommes de valeur.

Côté Martial:

 

Il existe plusieurs formes de travail du Tê Mi Côn, celle enseignée dans l'école se nomme:


Tề mi hồng quyền tứ đoạn côn

(La forme de bâton du sourcil du singe de la méthode hồng quyền)

Elle applique la gestuelle circulaire de l'école ainsi que les différents glissage du bâton qui sont spécifiques à notre méthode et qui font l'efficacité des frappes.

On dit de l'arme qu'elle est le prolongement du membre qui la tient (et c'est le cas pour l'ensemble des armes d'ailleurs).

La difficulté est d'autant plus importante car il faut maîtriser les sept manières de manier le bâton, appelées:

Thât Tinh Huyền Côn Đại Pháp

- Position des mains en prise inversée

- Position des mains avec la même prise

- Frappes dîtes "rentrées" dans l'attaque adverse

- Utilisation du corps comme point d'appuis

- Maîtrise des 5 attitudes:

  cương (attaque - ying- dur)

  nhu (défense - yang - souple)

  dũng (courage dans le sens oser frapper)

  trí (intelligence, lucidité)

  tịnh (calme, réfléchi)

- Frappes d'interception

- Déplacement du corps dans l'espace

L'étude du Tê Mi Côn implique de développer une énergie différente correspondant à l'élément "bois".

Le bâton long s'inscrit dans le respect de la tradition des arts martiaux vietnamiens et vise à transmettre ce patrimoine technique sans le déformer.

Cette partie du programme technique de l'école est primordiale et indissociable pour la progression des pratiquants.

Ecole d'Arts Martiaux Vietnamiens Vo Duong Hông-Quyên © Perpignan
Ecole d'Arts Martiaux Vietnamiens Vo Duong Hông-Quyên © Perpignan
Ecole d'Arts Martiaux Vietnamiens Vo Duong Hông-Quyên © Perpignan
Ecole d'Arts Martiaux Vietnamiens Vo Duong Hông-Quyên © Perpignan

 Copyrights 2016 VO DUONG HÔNG-QUYÊN

 Tous droits réservés - Association Loi 1901

 Déposé 8W333G4

cec8a6239de29acbfcfee0ccec995b9f.png
Instagram Icon Instagram Logo, Social Me
Telefone_PNG_Images___Vetores_e_arquivos
—Pngtree—twitter icon logo_3560525.png

Ecole d'Arts Martiaux Vietnamiens Vo Duong Hông-Quyên ©